17/10/2007

Saltimbanques

 [8]

dyn009_original_630_500_pjpeg_2601445_c0bdcfc5b81e3fca2b751d25adb5acdd

00:03 Écrit par Dao dans Culture, People | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : saltimbanques, arts et artistes, b w, canon 400d, sigma 10-20mm |

Commentaires

Bonne tête le gaillard!
Sharpening ? Wat betekent dat?

Écrit par : Paul | 17/10/2007

questions pourrais-tu me dire en quels traitements tu apportes à tes photos pour obtenir ce noir et blanc ? Merci

Écrit par : jacques | 17/10/2007

questions pourrais-tu me dire en quels traitements tu apportes à tes photos pour obtenir ce noir et blanc ? Merci

Écrit par : jacques | 17/10/2007

A Jacques Il y en a en effet quelques uns et sur différents paramètres de l'image: la couleur, le mode couleur, leur niveau de saturation, l'échelle des gris, les couches RVB traitées séparément sous des opacités différentes, accentuées ici et floutées là, puis la réunion de l'ensemble dans des proportions variables selon les dominantes et leur contraste.

Beaucoup de technique, donc, qu'ensuite tu peux formaliser dans les grandes lignes pour en faire un script paramétrable afin d'appliquer les différents traitements en les adaptant aux caractéristiques particulières de chaque image.

A la sortie, avec le bon programme, suffisamment d'expérience et de RAM, cela ne prend plus que quelques secondes par photo... mais si tu veux en imprimer un exemplaire, tu peux commencer à faire des tas de réglages et modifier considérablement l'aspect fini de l'épreuve tant la version papier est tordue à rendre... :)

Écrit par : Dao | 17/10/2007

J'adore cette série de saltimbanqueries. En général, je suis plutôt réticente aux retouches (je ne sais pas pourquoi au juste) mais là je trouve le résultat très séduisant. Tes explications à Jacques sont tentantes, je m'en vais ausculter ça. Belle journée,

Écrit par : lol | 18/10/2007

A Laurence Je suis content de te relire, d'abord, ensuite que tu abordes la question de la retouche. :)

Pourtant complètement fan de la tablette graphique, je préfère le traitement technique de l'image dans la mesure où il la sert: je ne considère pas cela comme faisant partie de la retouche, encore moins des "tricks" que permettent les éditeurs d'images et/ou ladite tablette.

Toute photo digitale est, par essence, un traitement informatique de la lumière. Cette photo étant d'office en couleurs, si tu choisis le prog "N&B" de ton appareil, c'est déjà une conversion. :)

Comme beaucoup, je tiens à maîtriser l'entièreté du processus, je prends donc toutes mes photos en RAW et n'en laisse aucune, mais absolument aucune intacte: je considère que nous sommes seuls à voir, pas le prog embarqué, lequel ne rend jamais ce que nous voyons, encore moins comme nous le voyons.

La photo digitale permet une deuxième vie de l'image après le clic. Je suis, sans restriction aucune, pour qu'on en fasse ce que l'on veut. Là réside le choix, soit de servir l'image avant tout, soit de s'en servir plutôt comme matière première, soit de se situer quelque part entre les deux. Cela m'est égal, pour autant qu'on garde un même niveau d'exigence et ne sombre nulle part dans la facilité ou le tape à l'oeil, toujours plus commode que de prendre une bonne photo toute simple...

J'arrête là et espère voir bientôt tes prochaines réalisations.

A peluche, Laurence. :)

Écrit par : Dao | 18/10/2007

@ Dao... merci pour ce Manifeste Daoiste de la Retouche.... ;o)
Ca m'inspire bien.
à peluche, comme tu dis.

Écrit par : lol | 23/10/2007

Les commentaires sont fermés.