02/07/2007

Attraction

att 1

 

att 2

 

att3

 

 att4 

 

 

att 5 

 

att 6

 

att 7

  

att 8

 
 
 
 
 
 
 
 

Un redoux dans l'interminable hésitation entre l'hiver et le printemps.
Le petite ne connaissait personne.
Elle n'est pas allée vers les autres, elle les a tous attirés à elle. Tous.
Quel triomphe, quelle joie... "Yes!" semble-t-elle dire.
Puis, "aux suivants"?

20:07 Écrit par Dao dans People | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : mômes, portrait, b w, canon 350d |

Commentaires

La petite fille Il y a des gens comme cela qui respire la confiance l'amitié et la joie. En plus elle est jolie comme un coeur. Elle ne pouvait que rassembler tout ce qui l'entoure. Beau travail aussi dans votre technique. A+

Écrit par : Jack | 06/07/2007

Merci, Jack.
A bientôt.

Écrit par : Dao | 06/07/2007

Bonjour...salut Dao

N'étant pas un amateur "averti" dans la finesse de la photographie voici comment j'aborde ton blog :
Là ou je prend le plus de plaisir et par la même occasion calé sur une photo, c'est quand celle-ci est accompagnée d'un commentaire. Je n'irais pas jusqu'à dire que tes mots sont égaux à tes photos vu que je ne suis pas "averti" ( mais qui sait ):-)
Personnellemnent les deux se complètent, tes légendes sont une visite guidée à ce que je vois où plutôt à ce que tu nous montres. Mon imagination pourrait éluder tes intentions, or se sont belle et bien tes propos qui me captivent et non l'idée que je pourrais m'en faire.
Je ne sais pas si tu es "juste" entre tes propos et tes photos mais je me laisse influencer en imaginant ta sincère volonté.
Succinctement....Commente , interprète Dao :-))
Je viens jeter un oeil ici comme quelqu'un se payerait une nuit à l'Hilton...Là j'rigole bien sur...Non mais avant qu'on croie que je suis ton "chauffeur de salle " :-))
J'hésite presque à savoir si je préfère te lire ou voire tes photos !!
Ciao


Écrit par : Frenzy | 01/09/2007

Pour la petite histoire c'est surtout cette phrase ci qui m'a plu :
"Un redoux dans l'interminable hésitation entre l'hiver et le printemps"
Même si le reste accompagne à merveille

Écrit par : Frenzy | 01/09/2007

A Frenzy - II Comme sur le forum, je suis sincère.
Mes clics ne sont pas neutres, surtout avec les gens, d'autant que ce sont eux qui m'attirent ou, pour le moins, m'inspirent.
Commentaires et photos consonnent et si la musique est bonne, sans doute n'as-tu pas besoin de la changer... :D

En photo comme ailleurs, il y a un échange, la plupart du temps subtil, muet, complice, entendu, tacite selon les nuances. Ce que tu es, la façon dont tu surgis, es perçu et reçu joue clairement et, comme je déteste organiser une prise de vue, je suis rarement perçu comme intrusif.
Parfois même - comme dans la série de photos que j'ai prise à la Fiesta Latina d'Ixelles, le week-end dernier (dont tu verras des exemplaires ici)-, les gens jouent avec l'objectif, suscitent la photo, s'impliquent sans incitation, puisque je n'ai rien à leur demander. C'est cool... :)

Écrit par : Dao | 01/09/2007

Bonjour Dao,

Je sens que je vais en apprendre beaucoup. Corrige moi si j'me trompe.
En quelque sorte tu serais les yeux de mon absence, ne me dit pas que là s'arrête ton rôle car moi ce qui m'intéresse c'est ce que toi tu as vu.
J'suis compliqué mais j'm'explique. T'ayant lu ci et là j'ai le présentiment que tu es capable de coupler ton art de la photo à celui de la suggestion...D'inciter justement, même si cela semble contraire à la photographie.
Je serais du genre à dire " la parole est à l'auteur "
L'oeuvre ne sera complètée que par l'artiste, je ne peux qu'être "polluant" en y administrant l'idée que je m'en fait.
Je pousse vers le vide, pourrait-on me dire, rare sont les peintres qui accompagnait leur toiles de commentaires....Et bien, c'est bien dommage. Je n'en démord pas, pour moi cela augmente la qualité. Le petit plus qu'en tant que spectateur me plait.
J'suis exigeant hein !! Bien sur que non ! Je signale juste que tu as cette capacité.
Ceci ne restera qu'une opinion personnelle évidemment.
J'en entend déjà crier plus d'un ! là est justement l'art de laisser le spectateur dans la suggestion...D'accord, mais il existe des spectateurs qui aimeraient connaitre l'instruction de l'artiste. Je suis sur que beaucoup aimerait décrire leurs oeuvres.
Mais comme je te l'ai dit corrige moi si j'me trompe, ça s'trouve j'suis complétement à côté de la plaque.
Ciao

Écrit par : frenzy | 01/09/2007

A Frenzy III De même qu'une personne observée change de comportement, même imperceptiblement, la présence non dissimulée d'un appareil photo suscite une réaction, cela va de soi.

D'une manière ou d'une autre, je provoque la photo dans ce rapport, puisqu'aussi bien je suis venu la chercher. Mais la plupart du temps, je n'attends rien: je regarde, sachant qu'il y a là une infinie richesse de choses à percevoir. Et si je vois des gens bien vivants, des attitudes, des mouvements, je vois aussi des lignes, des volumes, des couleurs, j'ai déjà une idée assez bonne de ce que sera l'image en N&B, etc.

Or, une jeune femme - par exemple - aura généralement un réflexe narcissique de mise en valeur de soi, même si ce n'est pas du tout ça qui motive le clic. Des tas de choses se passent qui peuvent partir en tous sens par la seule présence d'un appareil, d'où l'intérêt des "instants volés" par rapport à une image construite qui sera toujours plus pauvre et plus figée. J'ai pris une photo à la Fiesta Latina qui illustre parfaitement notre propos; tu verras, c'est criant.

Voilà pour la prise de vue, maintenant son exposition...
Si tu donnes à voir (une toile, une photo...), ton travail vaut par lui-même, les oeuvres les plus réussies disent tout et davantage par elles-mêmes, toutes seules. Mais pas toujours, ni dans l'absolu, ni dans l'intention de l'auteur.
Au reste, dès que tu parles à un artiste censé tout exprimer dans et par son oeuvre, il devient intarissable en commentaires... :D

La musique vaut sans un livret d'opéra ou un poème, pareil pour la photo. Le commentaire sert à souligner, expliquer ou mieux comprendre l'intention s'il y en a une. Il peut exister ou non, ce que j'illustre sur ce blog: certaines photos appellent un commentaire (d'autant plus dans le cadre d'un carnet de voyage), d'autres non: rien de spécial à dire ou, parfois, à vous de découvrir ce qu'il y a dans cette photo et qui n'apparaît pas à une première lecture, insistez, auguisez votre regard, affûtez votre sensibilité, changez vos critères d'appréciation, bousculez vos habitudes, etc.

Dans la mesure où - même sans y penser - photo et commentaire sont en consonance, l'ensemble sonne juste et peut se suffire à lui-même. Mais chacun intervient dans ce qu'il voit, lit et comprend, y mêle sa propre sensibilité, son histoire, une personne créative et/ou imaginative ira même bien au-delà.

Adorno (switch philo, là) était fasciné par l'idée de la bouteille à la mer: pondre quelque chose, même de génial, d'indispensable et le jeter dans la mer du monde, au gré de ses marées, dans l'espoir que quelqu'un s'en saisisse, lise, comprenne, puisse se transformer de ses richesses et les transmettre.
D'une manière ou d'une autre, tout ce que tu livres aux autres suit ce parcours avec, ici, le retour. Sous forme de commentaire, de dialogue, de mail: ça communique... :)

Dès lors, tu peux effectivement t'arrêter à ce qui t'est proposé pour le saisir au mieux - et, ce faisant, respecter l'oeuvre et l'auteur - mais tu peux aller au-delà aussi pour te respecter toi-même: c'est du tout compris, ce truc... :D

Quant à poursuivre ce dialogue, c'est quand tu veux... ;) :)

A+.

Écrit par : Dao | 02/09/2007

Belle conclusion. Bonjour Dao,

Poursuivre ce dialogue ? En ce qui concerne ce sujet tu l'as conclu d'une bien belle manière.
La curiosité du novice que je suis a trouvé satisafaction.

Voici ce que j'en ai, notamment, retenu :

1) La photographie est beaucoup moins personnelle que je ne le pensais. L'artiste joue et use de l'interprétation, possible, du spectateur. Certaines photos ne sont prisent que dans ce but. Donc là surtout pas de commentaire de l'auteur. Au contraire il les attend.

2) L'influence de l'objectif sur une personne peut perturber l'idée initiale, donc, le commentaire.

3) Le commentaire est plus approprié au reportage.

4)....

Bref, ça ne sert à rien que je continue je ne fais que répéter tes précédentes explications. Tout a été dit. C'est net, clair, limpide, pur.

Ici l'avantage m'est donné de pouvoir justement questionner l'auteur et recevoir ce que je cherche...son émotion.
Avantage dont je risque d'abuser, attention Dao :-))
Ma curiosité, n'a pas fini.

"Dès lors, tu peux effectivement t'arrêter à ce qui t'est proposé pour le saisir au mieux - et, ce faisant, respecter l'oeuvre et l'auteur - mais tu peux aller au-delà aussi pour te respecter toi-même: c'est du tout compris, ce truc... :D "

Comme tu dis, c'est du tout compris, ce truc !

A bientôt.

Ps Je vois juste en disant que la photo de la Fiesta Latina n'est pas encore postée ?



Écrit par : Frenzy | 02/09/2007

A Frenzy IV Oui, le "tu verras" des "A Frenzy" II et III concerne l'avenir du post avant celui de ton regard. :)

A+.

Écrit par : Dao | 03/09/2007

Les commentaires sont fermés.